Politique › Justice

Affaire 100 jours : Kamerhe promet de saisir l’ONU sur sa détention jugée arbitraire

Vital Kamerhe

Le leader de la formation politique l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe va, à travers son avocat Pierre-Olivier Sur, saisir les Nations-Unies sur « la détention arbitraire » dont il serait victime.

Me Pierre-Olivier  a dans sa requête, fait remarquer que le procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete n’a pas attesté que la détention de son client est une mesure nécessaire à la poursuite de l’enquête, initiée sur des soupçons de détournements des fonds alloués aux travaux des 100 jours.

Une manière pour l’avocat Français de démontrer qu’aucun n’indice sérieux de culpabilité ne pèse sur Vital Kamerhe directeur de cabinet du chef de l’État Félix Tshisekedi.

L’ancien bâtonnier de Paris dénonce également les conditions de détention de son client.« Il est placé avec dix personnes dans une cellule prévue pour deux », a-t-il fustigé.

Selon lui, c’est à cause de ces conditions carcérales que Vital Kamerhe développe des problèmes pulmonaires. D’où, la nécessité de saisir les Nations-Unies de faire respecter les droits de son client conformément à la déclaration universelle de droits de l’homme de l’ONU et la charte africaine des droits de l’homme et des peuples.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut