International › APA

Adoption d’un projet de loi pour réglementer les jeux de hasard en Côte d’Ivoire

Pas d'image

Le gouvernement ivoirien a adopté mercredi en Conseil des ministres, un projet de loi pour réglementer les jeux de hasard dans le pays, estimant que « ces jeux font perdre autant d’argent au Trésor ivoirien », a appris APA de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.« Le Conseil a adopté un projet de loi portant régime juridique des jeux de hasard. Il répond à la volonté du gouvernement d’assainir et de mieux réglementer l’environnement des jeux de hasard. Ce projet de loi permettra de lutter contre la prolifération des jeux de hasard clandestin qui constitue un terreau favorable à la réalisation des activités criminelles telles que le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme », a expliqué au terme de ce Conseil,  Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien.

Poursuivant, il a souligné que ces jeux clandestins font perdre de l’argent au Trésor ivoirien.

« Il y a une forte prolifération des jeux clandestins dont parmi les plus connus, le Loto ghanéen qui dispose près de 5000 points de vente en Côte d’Ivoire et génère près de 36 milliards FCFA de recettes qui passent sans le contrôle de l’État de Côte d’Ivoire », a déploré M. Touré, dénombrant également près de 300 machines à sous illicites installées de « façon anarchique » dans le pays.

Sidi Tiémoko Touré, également ministre de la communication et des médias, a révélé en outre qu’il y a aussi près de 500 sites internet qui proposent des jeux de hasard en ligne avec des chiffres d’affaires de près de 6 milliards FCFA.

« Le gouvernement entend ainsi protéger la population, notamment les mineurs et les personnes vulnérables contre l’addiction aux jeux à travers la promotion de jeux responsables», a-t-il conclu.



À LA UNE
Retour en haut