› Société

À Kinshasa, les embouteillages font la loi

Les Kinois font face aux embouteillages tous les jours.

L’incivisme, le non-respect du code de la route, ce sont des causes des embouteillages auxquelles font face les Kinois au quotidien.

Tous les jours dès 7 heure du matin, les congolais font face aux embouteillages. Sur les grandes artères de la capitale congolaise, il est difficile de se déplacer à certaines heures de la journée. Les embouteillages dictent leur loi au point de geler tout mouvement des véhicules.

Dès le lever du jour, c’est le début du calvaire. Boulevard du 30 juin, avenue de la Démocratie, avenue de la Victoire, avenue de la Libération, à l’UPN et même le long du fleuve Congo, aucun endroit n’est épargné. Pour transporter élèves, étudiants, fonctionnaires et travailleurs, les automobilistes sont contraints à se soumettre à cette « pénible » situation.

Les causes de ces embouteillages, sont le non-respect du code de la route, l’incivisme et le manque de courtoisie de la part des conducteurs. Les conséquences sont énormes, l’on assiste à accidents de la circulation récurent. La population elle, se plaint et réclame une règlementation dans ce secteur. « Nous passons des heures coincées dans des véhicules, sans bouger du moindre mètre. Parfois sous un soleil accablant, on étouffe. La situation est pareil sur presque toutes les routes à Kinshasa. Ça devient insupportable », déclare Ali Kamango, un chauffeur de taxi communément appelé « Ketch ».

Pendant que les routes secondaires restent impraticables, les principales sont insupportables.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut