› Opinions

« 6 millions USD pour une fête dite d’alternance, c’est révoltant » (J. Tshombela)

Jonas Tshombela

Le coordonnateur national de la Nouvelle Société Civile Congolaise Jonas Tshombela, estime que cette célébration de l’an 1 de l’alternance, est contraire au slogan  cher du feu Etienne Tshisekedi « Le Peuple D’abord ».

Pour le coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise, (NSCC), est à son tour montée au créneau pour fustiger le budget de 6 millions de dollars arrêté par le gouvernement pour les festivités de l’an 1 de l’alternance.

« 6 millions USD pour une fête dite d’alternance, c’est révoltant et intolérable. Heureusement que le premier ministre semble se ressaisir. Je m’interroge comment peut-on fêter l’alternance en oubliant les martyrs de la démocratie? comment peut-on fêter à Kinshasa quand ça brûle à Beni et Butembo? Comment peut-on fêter en oubliant la justice pour la population de Yumbi dans le Mai-Ndombe? comment peut-on fêter pendant que des milliers de familles passent la nuit à la belle étoile à cause des inondations à Tshuapa, Kinshasa et Ndjoko Punda? Comment peut-on fêter quand les érosions menacent de faire disparaitre la ville de Kananga, Kikwit, Tshikapa et Mbuji-Mayi ? », s’ est demandé Jonas Tshombela.

Pour Jonas Tshombela, qui s’est exprimé ce vendredi via un message de « révolution de la conscience révoltée » débourser 6 millions de dollars pour ces festivités est tout simplement intolérable.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut