International › APA

47,3 milliards FCFA pour la production de l’électricité au Cameroun

Pas d'image

La société Energy of Cameroon (ENEO), a annoncé mardi, un investissement de 47,3 milliards de francs CFA pour la production d’électricité à travers le pays au cours de l’année 2019.Cette enveloppe représente une hausse de 30% par rapport aux 37,5 milliards de francs CFA que la filiale du fonds d’investissement britannique Actis avait consenti l’année dernière pour accroître l’offre énergétique au Cameroun a précisé le directeur général Joël Nana Kontchou.

Dans une note dont APA a pu obtenir copie, le concessionnaire du service d’électricité a souligné que «26,2 milliards FCFA soit plus de la moitié de ce montant, est alloué au renouvellement, au renforcement, à la sécurisation et aux extensions de réseaux de distribution d’énergie électrique ».

Expliquant la politique de l’entreprise qui consiste au renouvellement et à la modernisation des installations ainsi qu’à l’extension du réseau, le top management a indiqué qu’ENEO « travaille en ce moment à augmenter de plus de 30 ans, la durée de vie du barrage hydroélectrique de Songloulou ».

Construit sur le fleuve Sanaga, dans la région du Littoral, ce barrage hydroélectrique inauguré y a une quarantaine d’années avec une puissance installée de 388 Mégawatts (MW) qui subit depuis quelque temps, le poids de l’âge reste encore la plus performante du pays.

En tout état de cause a précisé le directeur général, « nous diversifions également les sources de production en introduisant le solaire dans le mix énergétique », raison pour laquelle « nous allons passer toutes nos centrales isolées en centrales hybrides».

Depuis deux ans, le renforcement des infrastructures à travers réhabilitation et la construction des nouvelles infrastructures à l’instar du barrage de réservoir de Lom Pangar (Est) dotée d’une capacité de retenue de 6 milliards de mètres cube d’eau a considérablement atténué les délestages notamment lors des périodes d’étiage.

À LA UNE
Retour en haut