Politique › Actualité

14 Casques bleus tués lors d’affrontements

Les soldats de la Mission de Nations unies au Congo (Monusco) auraient été victimes des rebelles ougandais musulmans ADF

Quatorze Casques bleus ont été tués lors d’affrontements en République démocratique du Congo, a indiqué vendredi à l’AFP un responsable de l’ONU s’exprimant sous couvert d’anonymat.

Au moins 40 Casques bleus ont aussi blessés lors des combats, a-t-il ajouté, sans autre précision.

Les soldats de la Mission de Nations unies au Congo (Monusco) auraient été victimes des rebelles ougandais musulmans ADF (Forces démocratiques alliées), l’un des nombreux groupes armés actifs dans la région du Kivu (Est), d’après des sources militaires congolaises.

Les assaillants auraient visé une base de la Monusco jeudi à Semuliki dans la province du Nord-Kivu, selon cette même source. La base était tenue par un contingent tanzanien.

Des soldats congolais et des rebelles ont aussi été tués, d’après cette même source qui affirme: « Il y a beaucoup de pertes de part et d’autres ».



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut