Société › Actualité

Yawezekana II : le gouverneur du Tanganyika demande aux jeunes de bannir la violence

L’artiste musicien Fitch One Adrénaline au Festival Yawezwkana II à Kalemie le 18 novembre 2017. Radio Okapi/Ph Expédit Mwamba Mubi

Le gouverneur de province Richard Ngoie Kitangala s’exprimait ainsi à la clôture du festival dimanche dernier.

Le festival Yawezekana II, une initiative de l’ONG Search for common ground en partenariat avec l’Usaid, la Monusco, s’est clôturé dimanche 19 novembre à Kalemie, dans la province du Tanganyika.

Le gouverneur de province Richard Ngoie Kitangala a invité les jeunes à bannir la culture de la violence:
Clôture du festival Yawezekana II : le gouverneur du Tanganyika demande aux jeunes de bannir la violence, recommande le gouverneur du Tanganyika.

Jacob Mogeni, chef de bureau de la Monusco à Kalemie a demandé aux partenaires de ce festival de sensibiliser la population à la culture de la paix et à concevoir des projets de développement.
Pendant deux jours, des artistes venus des provinces du  Haut-Katanga et du Sud-Kivu se sont associés à leurs collègues du Tanganyika pour animer ce festival.

Les organisateurs du festival ont invité les artistes Zembela et Fitch One Adrenaline de Lubumbashi, Sainate la Cléopâtre de Bukavu, les artistes du Tanganyika, notamment les groupes multiethniques Luba, Twa et Tabwa originaires de Manono et Moba.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut