Eco et Business › Energie

Le gouvernement et la société Wapcos signent un accord pour le transport de l’électricité produite à Kokobola

Barrage hydroélectrique de Kisangani. Photo MONUSCO - Abel Kavanagh

La centrale hydroélectrique de Kakobola a une capacité de 9 mégawatts qui vont être utilisés pour desservir les villes de Kikwit, Gungu et Idiofa qui connaissent des difficultés d’accès à l’énergie électrique.

Le gouvernement de la RDC a conclu ce mardi 7 novembre à Kinshasa un accord  avec la firme indienne Wapcos pour le transport du courant électrique du barrage hydraulique de Kakobola vers la cité de Gungu, les villes d’Idiofa de Kikwit, la province du Kwilu.

La partie congolaise était représentée par le ministre de l’Energie et ressources hydrauliques, Ingele Ifoto.

«Le courant étant déjà produit depuis 2016, on n’attendait que le transport de cette énergie vers les lieux de consommation, c’est-à-dire Gungu, Idiofa et Kikwit. A partir de janvier, les travaux de transport du courant commencent de Kakobola pour les autres milieux», affirme Célestin Faso, un élu du Kwilu qui a assisté à la signature de l’accord.

Il a d’ailleurs encouragé les sociétés congolaises à signer des contrats de sous-traitance avec l’entreprise indienne.

«Il y aura la sous-traitance des sociétés congolaise parce que c’est un travail qui se fait en RDC. Les sociétés congolaise doivent se préparer pour arracher les contrats de sous-traitance pour que  la base puisse consommer les fonds qui vont en découler»,préconise M. Faso.

La centrale hydroélectrique de Kakobola a une capacité de 9 mégawatts qui vont être utilisés pour desservir les villes de Kikwit, Gungu et Idiofa qui connaissent des difficultés d’accès à l’énergie électrique. Les travaux de constructions de cette centrale avaient été lancés en 2014. Leurs coûts sont estimés à 55 millions de dollars américains.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut