Eco et Business › Agro-industrie

La FEC déplore la perte de 10 millions USD suite à la suspension de l’exploitation du cacao au Nord-Kivu

Le bureau de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) à Beni (Nord-Kivu), 13/11/2016. Ph. Radio Okapi/Freddy Lufulwabo

Un doigt accusateur est pointé sur les affrontements entre les Forces armées de la RDC et les présumés rebelles ougandais des ADF.

L’exploitation du cacao et du café est suspendue depuis trois semaines dans la chefferie de  Watalinga. En cause, les affrontements entre les Forces armées de la RDC et les présumés rebelles ougandais des ADF. L’armée loyaliste et les rebelles se battent sur la route Mbau-Kamango (Nord-Kivu) et se disputent le contrôle total de cette route. Selon le président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), Polycarpe Ndivito, cet arrêt de production a occasionné la perte de plus de 10 millions de dollars américains.

«Dès lors qu’il n’y a plus de productions, il n’y a plus échanges et là, on a des problèmes. En chiffres, ce n’est pas moins de 10 millions de dollars à l’exportation que nous perdons», a déploré Polycarpe Ndivito.

Il raconte que toutes les activités sont aux arrêts depuis le début des combats.

«Lorsque vous parlez déjà des affrontements, c’est à dire que la quiétude n’est pas là, donc il n’y a plus de productions : les plantations de cacao, de café qui étaient exploitées, toutes ces activités sont mises aux arrêts», a indiqué Polycarpe Ndivito.

Une autre conséquence de ces affrontements c’est l’absence de trafic entre la localité de Kamango et la chefferie de Watalinga. Ces deux cités sont coupées des autres agglomérations du territoire de Beni.

Selon des sources locales, la population de la région passe par l’Ouganda pour rejoindre  les villes de Beni et de Butembo.

Depuis trois semaines, les FARDC appuyées par la Monusco, et les présumés ADF se disputent le contrôle total de la route Mbau-Kamango. Cet axe routier long d’environ 64 kilomètres  ouvre la voie à partir de Beni à la chefferie de Watalinga, une région l’on cultive le cacao, le café et la vanille.

Video

Vos paris sportifs
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut