Société › Actualité

La paix est de retour dans les communautés de Manono à Tanganyika

Des élèves de l’école primaire Kabeke à Manono étudient sous des manguiers. Avril 2016. Photo Francois-Xavier Mybe

Le constat vient d’être fait par une délégation mixte, constituée des autorités de la Monusco, celles de Manono, la coordination de la société civile et certaines ONG.

Les communautés de Kabeke et Sengatchimbu dans le territoire de Manono (Tanganyika) vivent désormais en paix, a constaté mardi 31 octobre une mission mixte constituée des autorités de la Monusco, celles de Manono, la coordination de la société civile et certaines ONG. Ces deux communautés sont déchirées par des tensions intercommunautaires depuis plusieurs semaines.

Cette délégation a rencontré les membres des comités locaux de Kabeke et Sengatchimbu qui ont affirmé que la paix règne à présent dans leur milieu.

Mais les comités ont toutefois soumis plusieurs doléances, notamment le manque de nourritures, de médicaments, de moyens de communication. Ils ont aussi évoqué les difficultés des écoles, la non-tenue de l’opération d’enrôlement des électeurs.

L’administrateur du territoire, Pierre Mukamba Kaseya, a affirmé que la question d’enrôlement sera transmise «à la hiérarchie et que les habitants seront bientôt enrôlés.»



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut