Politique › Sécurité

15 personnes tuées dans les combats entre l’armée et les miliciens à Lombelu (Kasaï Central)

Le chef de secteur de Lombelu (80 Km au nord de Kananga), André Kapiola confirme les faits et précise que l’armée est intervenue pour mater l’attaque.

Quinze personnes dont un militaire ont été tuées lundi 26 février 2018 dans le secteur de Lombelu, en territoire de Demba (Kasaï-Central) lors de l’incursion des présumés miliciens Kamuina Nsapu, a-t-on appris.

Le chef de secteur de Lombelu (80 Km au nord de Kananga), André Kapiola confirme les faits et précise que l’armée est intervenue pour mater l’attaque.

« Les miliciens Kamuina Nsapu ont attaqué le chef-lieu du secteur de Lombelu et ont tué un militaire qui était en ma résidence. Les forces de l’ordre ont riposté et nous avons ramassé 14 corps dont celui du jeune frère  d’un chef coutumier local. En plus, les forces de l’ordre ont saisi une arme automatique et 4 fusils calibres 12 » , a dit le chef de secteur de Lombelu.

Les habitants pris de panique ont fui dans la brousse, selon les sources locales.

L’administrateur de territoire de Demba, Joachin Likaka pointe du doigt un certain Moïse Beya Tshiombe à la tête du groupe qui a attaqué  Lombelu et précise que les renforts de l’armée sont déjà arrivés dans la zone.

Depuis le mois de novembre 2017, la région du Kasaï connaît un regain d’insécurité dû à l’activisme des miliciens se réclamant du chef Kamuina Nsapu tué par l’armée en août 2016.

Au sein Plusieurs observateurs redoutent la réorganisation des miliciens pour “des attaques de grande envergure”.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut