Culture › Expositions

Kinshasa : présentations de la pièce de théâtre « Bongo té, tika »

Cette pièce, présentée du 9 au 10 février, a pour objectif de sensibiliser les spectateurs contre les violences faites aux  femmes et aux filles.

La pièce de théâtre  « Bongo té, tika » (ce ne pas ça, laisse) qui fait appel au respect de la femme congolaise, sera présentée du 9 au 10 février, dans les communes de Lemba, Limete, Masina et N’sele, a annoncé lundi Madame Angèle Séguin, organisatrice de cette manifestation culturelle.

Cette pièce, a-t-elle dit, a pour objectif de sensibiliser les spectateurs contre les violences faites aux  femmes et aux filles, ajoutant qu’elle a été conçue à la suite d’une synthèse des témoignages recueillis auprès de 600 femmes et de 210 hommes,  permettant à ces dernières « d’exprimer ce qu’elles vivent sans pouvoir le dire publiquement », a fait savoir Mme Séguin.

La présentation de « Bongo té, tika » offre l’opportunité aux femmes de réfléchir sur ce fléau qui constitue un frein à leur épanouissement  et à celui de  la jeune fille.

Pour  Mme Séguin, cette pièce de théâtre est le premier projet d’art social financé par le gouvernement canadien. Il est réalisé par l’ONG/OXFAM en collaboration avec le Réseau des femmes chrétiennes du Congo (RFCC) et le Théâtre des Petites lanternes du Canada.

 

À LA UNE
Retour en haut