› Personnalités

Thambwe Mwamba: “L’accord n’est pas une bible, Muyambo, Diomi et les autres sont non-libérables”

Alexis Thambwe Mwamba

Le ministre de la justice et garde des sceaux, est intervenu ce lundi 16 juillet 2018 pour la première fois à la tripartite CNSA-CENI-Gouvernement qui évalue depuis plusieurs jours la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre.

“Le processus de décrispation avance, j’ai libéré 4109 personnes, les conditions pour Muyambo, Diomi et autres ne sont pas remplies. On a libéré tous les prisonniers, il n y a pas des prisonniers politiques. Muyambo, Diomi et autres ne sont pas des prisonniers politiques, ce sont de crimes des droits communs. L’accord n’est pas la bible, on cite les cas libérables, Muyambo, Diomi et autres ne sont pas de cas libérables”, a dit a dit Alexis Thambwe Mwamba. Les “vrais” prisonniers politiques dits emblématiques sont toujours en prison, d’après plusieurs organisations des droits de l’homme. Mais selon le ministre de la justice, l’accord de la Saint-Sylvestre n’est pas la bible qu’il faut respecter à la lettre. Alexis Thambwe Mwamba insiste que Jean Claude Muyambo, Eugène Diomi, entre autres sont “non libérables”.

Pour ce qui est du cas Katumbi, Thambwe Mwamba s’est montré ferme, qualifiant même de “malheureux” les journalistes qui continuent à accorder la parole à l’ex-gouverneur du Katanga. Les ministres Henry Mova Sakani, Jean Pierre Lisanga Bonganga, Lambert Mende, Pierre Kangudia, et Azarias Ruberwa ont aussi participé à la tripartite de ce lundi qui a également connu la participation de la CENI.

À LA UNE
Retour en haut