Eco et Business › Ressources minières

Sud-Kivu : les exportateurs des minerais se plaignent de la double taxation

Grand camion de transport de minerais

Une centaine de tonnes de minerais sont bloqués depuis deux semaines au Sud-Kivu faute de sur-taxation. Les entreprises œuvrant dans ce secteur dénoncent le double paiement de la redevance minière

Les opérateurs miniers du Sud-Kivu demandent au gouvernement congolais de déterminer un seul document pour leur faciliter la tâche et éviter une double taxation.

« Dans l’ancien code, les entités ne devaient pas payer les redevances minières mais le nouveau code a instauré ce paiement. Ce qui est une très bonne chose mais avant que les mesures d’accompagnement où l’arrêté interministériel Mines et Finances soit publié, d’un côté il y a ceux qui appliquent l’ancienne fiscalité et de l’autre la division provinciale des Mines qui applique le nouveau code dans son état brut. Et les entités se retrouvent avec un dédoublement des taxes. Cela met les exportateurs dans un état où ils ne peuvent pas payer. Et lorsqu’ils ne paient pas, ils ne peuvent pas exporter », explique Me Joseph Kazibaziba, président de la chambre des mines du Sud-Kivu.

Me Joseph Kazibaziba estime que, si les entreprises n’exportent pas pour le compte de leurs clients, ces derniers ne peuvent pas acheter non plus. S’ils n’achètent pas, il y a risque que les minerais creusés prennent le chemin de la contrebande.

Le vice-gouverneur de la province du Sud-Kivu, Hilaire Kikobya qui a reçu les opérateurs minier le week-end dernier dans son cabinet, dit prendre cette situation au sérieux. Il a rassuré les acteurs du secteur de mine de rencontrer toutes les parties ce lundi en vue de trouver un compromis fiable.

À LIRE AUSSI

À LA UNE
Retour en haut