International › APA

Sénégal : le Pib augmente de 29,4 % grâce à la rénovation des comptes nationaux

Le Produit intérieur brut (Pib) du Sénégal a connu une hausse de 29,4%, a annoncé vendredi à Diamniadio (30 Km de Dakar, Ouest), Babacar Ndir, Directeur général de l’Agence National de la Statistique et de la Démographie (Ansd), expliquant cette situation par les différents changements apportés à la base des comptes nationaux.Au terme des travaux du « Projet de Rénovation des Comptes nationaux du Sénégal (Prcn), le Pib est ressorti à 9775 milliards francs cfa, soit en hausse de 29,4%», a expliqué M. Ndir lors d’une cérémonie de publication officielle des résultats du Prcn, en présence du Chef de l’Etat, Macky Sall.

L’Ansd a mis en place une nouvelle année de base des comptes nationaux du Sénégal qui prend en référence 2014, en remplacement de 1999.

 « Le système des Nations-Unies ainsi que les nouvelles classifications nationales et internationales des activités et des produits impliquent la reconstitution d’une série de comptes différente de l’ancienne, l’évolution structurelle de l’activité économique due à l’apparition de nouvelles activités et de produits ou à la disparition d’autres et le souci d’améliorer la qualité des comptes nationaux dégradée par l’éloignement de l’année de base », a indiqué Babacar Ndir.

Le coût global du Projet de Rénovation des Comptes nationaux du Sénégal (Prcn) est de deux milliards francs cfa, dont 459 millions f cfa déboursés par l’Union Européenne.

Poursuivant, le directeur général de l’ANSD a aussi donné les principaux changements introduits dans la base 2014 relatifs à «l’utilisation de nouvelles sources d’informations, à la prise en compte certaines nouveautés du dernier manuel sur les comptes nationaux adopté par les Nations-Unies (SCN 2008) et à l’adoption d’une nouvelle classification des activités et des produits ».

Pour le président Macky Sall, « la conduite optimale du développement requiert des comptes nationaux complets, cohérents et pertinents qui permettent d’opérer des choix politiques judicieux ».


Les comptes nationaux constituent une composante essentielle du système national d’information statistique. Ils sont élaborés en référence au Système de comptabilité nationale (SCN), adopté par la Commission statistique des Nations Unies, qui fixe les concepts et définitions, les nomenclatures, les modes de valorisation ainsi que les différents comptes à produire.

Les comptes nationaux fournissent une description synthétique et cohérente de l’économie. Ils permettent, en particulier, de déterminer le Produit intérieur brut (PIB) et de disposer d’indicateurs d’évolution pour mesurer les performances de l’économie nationale dans le temps.

Les comptes nationaux sont établis, à partir d’une année de base, qui constitue en général l’année de référence des agrégats macroéconomiques.

Cependant, au fur et à mesure que l’année de base vieillit, la qualité des comptes se dégrade. Il devient, ainsi, impératif de la renouveler pour mieux appréhender les changements affectant les structures de l’économie.

À LA UNE
Retour en haut