Eco et Business › Tech

La RDC doit supprimer la taxe sur les services de Mobile Banking

C’est qui ressort du rapport de 2017 de l’Association mondiale des opérateurs des télécommunications en République Démocratique du Congo.

L’Association mondiale des opérateurs des télécommunications en RDC a publié mardi 24 juillet, son rapport 2017. Ce document est intitulé : « Réformer la fiscalité de la téléphonie mobile en RDC pour soutenir la croissance économique ». Il propose la réduction de quelques taxes et l’élimination notamment de la taxe sur les services de Mobile Banking.

Le document souligne le rôle de la téléphonie mobile dans l’économie congolaise et la nécessité de concevoir un cadre plus efficace de politique fiscale pour ce secteur. Il relève que les taxes appliquées dans la téléphonie mobile en RDC sont disproportionnellement élevées par rapport aux autres pays africains.

Jean François Le Bihan, directeur des politiques publiques de l’Association mondiale des opérateurs des télécommunications en Afrique subsaharienne, note que ce domaine contribue pour environ 20 pour cent du total des recettes, bien qu’il ne représente que 3,6 pour cent du PIB.

Ainsi, il propose l’élimination de la taxe sur les services de mobile banking et la réduction de la taxe de numérotation de 0.45 dollars à 0.22 dollars. Autre taxe à réduire, c’est celle des droits d’accises sur les services mobiles. Selon Jean Francois Le Bihan, cette réduction rendrait plus accessibles ces services.

À LA UNE
Retour en haut