Personnalités › Success Stories

RDC: le général Dieudonné Amuli Bahigwa nommé à la tête de la Police

Le général Dieudonné Amuli Bahigwa a été nommé commissaire général de la police nationale congolaise le 17 juillet 2017 © Droits réservés

L’officier supérieur remplace Charles Bisengimana au poste de commissaire général de la police nationale congolaise, d’après des nominations décidées par le chef d’Etat lundi 17 juillet

Le président de la RDC Joseph Kabila a procédé lundi 17 juillet à de nouvelles nominations au sein de l’armée et de la Police nationale congolaise. Le commissaire général de la police nationale congolaise, Charles Bisengimana est remplacé par le général Dieudonné Amuli Bahigwa. Ce dernier était jusque-là chef d’Etat-major adjoint chargé des opérations des Forces armées de la RDC.

Le nouveau commissaire général de la police, Dieudonné Amuli, aura deux adjoints : Mushid Yav Patience (police administrative) et Bengama Célestin (appui et gestion).

Le général Célestin Kanyama, commissaire provincial de la police à Kinshasa, est remplacé par le général Sylvano Kasongo Kitenge, jusque-là commandant de l’Unité de protection des institutions et des hautes personnalités.

Nommé commissaire divisionnaire, Célestin Kanyama, prend la tête de la direction générale des écoles et formation.

Alors qu’il était jusque-là l’un des adjoints du chef de la police à Kinshasa, Palanga Nawej Elvis est nommé à la tête de la légion nationale d’intervention.

D’autres commandants de police dans les provinces ont également été permutés ou nommés. Plusieurs autres officiers sont admis en retraite.

L’inspecteur général de la police, général Oleko, est envoyé en retraite. Il est remplacé à la tête de l’inspection générale par le commissaire divisionnaire Chalwe Raus.

Ces changements concernent aussi l’armée.

Le général de brigade Bonane Burore Louis est nommé commandant adjoint en charge des opérations et des renseignements de la 13e région militaire.

Le colonel Boswane Moloma Gaby, commandant second chargé des opérations et des renseignements du secteur opérationnel du Grand Kasaï.

Ces changements ont été annoncés dans des ordonnances signées par le président Kabila et lues lundi 17 juillet dans la soirée à la télévision publique.

À LA UNE
Retour en haut