› Politique

Provinciales : seules 382 preuves de paiement de caution ont été enregistrées

l'heure est au compte

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) n’avait réceptionné que 449 dossiers de candidature dont 152 venant des partis politiques, 281 des regroupements politiques et 16 des indépendants.

Sur les dossiers reçus, seules 382 preuves de paiement de la caution ont été enregistrées dont 125 en provenance des partis politiques, 245 des regroupements politiques et 11 pour les indépendants. Ce dimanche, les présidents des BRTC ont procédé à la distribution des jetons aux candidats ou aux mandataires présents dans la file d’attente afin qu’ils soient reçus dans les 48h, c’est-à-dire au plus tard mardi 10 juillet 2018, à minuit. Les guichets de la Banque Centrale du Congo et de la DGRAD étaient ouverts le weekend même aux heures tardives.

La Loi électorale actuellement en vigueur a introduit le principe de paiement par nombre de siège visé ou par candidat, tout en renvoyant le montant à la hausse, soit 1.000.000 FC (Francs congolais un million), non remboursable par siège. A noter qu’il y a 780 sièges à pourvoir sur l’ensemble du territoire national.


Pour rappel, en 2015, la Commission Électorale Nationale Indépendante avait reçu 24.194 dossiers des candidatures à l’élection des députés provinciaux. Cette opération s’était limitée aux contentieux auprès des différentes Cours d’appel. Conformément à l’article 149 de la loi électorale en vigueur en 2015, la caution était payée par liste et non par siège au montant de 500.000FC (Francs congolais cinq cent mille), non remboursable par circonscription électorale.

À LA UNE
Retour en haut