Politique › Actualité

Présidentielle 2018 : E. Shadary désigné dauphin par Kabila ce mercredi 08 août

Emmanuel Shadary Ramazani

Fin de suspens, il n’y aura pas un 3e mandat présidentiel pour Joseph Kabila en République Démocratique du Congo.

Le chef de l’Etat  vient de désigner Emmanuel Shadary Ramazani ce mercredi 8 août 2018 comme son successeur  à la présidentielle du 23 décembre prochain.

Le secrétaire général du  Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et ancien ministre de l’intérieur  est donc le candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), la grande coalition électorale  initié par le président Joseph Kabila qui est d’ailleurs son autorité morale.

Reste à savoir si après ce choix, la majorité présidentielle recomposée en FCC restera unie.

Avec cette non candidature du chef de l’Etat sortant, une partie de la crise politique congolaise vient de s’évaporer car les opposants et la société civile le soupçonnaient de vouloir briguer un 3e mandat anticonstitutionnel.

Le 23 décembre prochain, l’opposition et les indépendants feront ainsi face à Shadary candidat de la majorité présidentielle, pour tenter de bénéficier de la confiance du souverain primaire et accéder à la magistrature suprême.

Le président de la République a attendu le dernier jour de clôture de réception des candidatures, pour lever l’équivoque sur son avenir politique.

À LA UNE
Retour en haut