International › APA

Près de 5000 sinistrés des inondations au Burkina

Entre le 1er mai et le 7 août 2018, les inondations et les vents violents qu’a connus le Burkina Faso ont occasionné officiellement 4.922 sinistrés, a appris APA auprès du ministère en charge de la Solidarité nationale.Selon les statistiques du Conseil national de Secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) contenues dans une note à la presse rendue publique vendredi soir, les sinistrés sont repartis comme suit : 989 hommes, 1266 femmes et 2667 enfants.

Les sinistrés sont répartis dans sept régions (sur les 13 que compte le pays). Il s’agit des régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre, du Centre-Nord, du Centre-Ouest, des Hauts-Bassins, du Nord et du Sahel.  

Parmi eux, figurent 48 personnes handicapées, 65 femmes enceintes et 359 femmes allaitantes. De même, l’on déplore sept décès et 28 blessés.

Il ressort également que  512 personnes se retrouvent sans abri. Au titre des dégâts, 420 habitations ont été soit décoiffées soit effondrées et 15 greniers totalement détruits. 

De l’avis de la ministre en charge de la Solidarité nationale et de la Famille, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal «les différents démembrements de la CONASUR ont pris les dispositions nécessaires pour l’évaluation de l’ampleur des catastrophes sur tous les plans et surtout  pour cerner les différents besoins».

Par ailleurs, Mme Ilboudo s’est félicitée de l’accompagnement des organisations locales et des collectivités dans la prise en charge des sinistrés.

À LA UNE
Retour en haut