International › APA

Ouverture à Abidjan de la première session de formation des directeurs des ressources humaines

La première session de formation des directeurs des ressources humaines (DRH) s’est ouverte, mercredi à Abidjan, à l’initiative du Réseau ivoirien des gestionnaires des ressources humaines (RIGRH) en partenariat avec la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI, patronat) et l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po), a constaté APA sur place.Quatorze personnes sélectionnées parmi une trentaine de candidatures reçues, participent à cette première sessions qui durera 13 jours autour de quatre modules, a expliqué dans un entretien à APA, Muriel Dubois, responsable de programme et du développement Afrique à la direction éducation de SciencesPo. Le DRH stratège, la détection des talents, la gestion prévisionnelle des cadres et les relations sociales, constituent ces quatre modules.

‘’Les DRH font partie prenante des décisions de l’entreprise. La fonction de DRH est de plus en plus importante parce qu’il s’agit de détecter les meilleurs talents et de les conserver dans un environnement concurrentiel parce que toutes les entreprises veulent s’approprier les meilleurs », a-t-elle poursuivi.  Cette formation certifiante se terminera par une soutenance en juin prochain devant un jury, a conclu Muriel Dubois.

Auparavant, le Président du Réseau ivoirien des gestionnaires des ressources humaines (RIGRH) Souleymane Soro, s’est félicité de l’aboutissement de ce programme qui voit le jour aujourd’hui grâce à une initiative du patronat et en collaboration avec SciencesPo pour ‘’donner une formation de très haut niveau aux DRH de Côte d’Ivoire et développer leur employabilité ainsi que leur capacité à pouvoir faire face aux nouveaux défis de la fonction ».

‘’Cette formation rentre dans le cadre de notre mission en tant que réseau. C’est une formation de très haut niveau qui est donnée localement par l’Institut SciencesPo, une école prestigieuse qui est reconnue pour ce qu’elle fait », a expliqué M. Soro.


‘’C’est une opportunité pour notre pays, pour pouvoir déployer  cette formation ici grâce au concours du patronat. Notre souhait est de continuer ce renforcement des capacités. Les acteurs sont nombreux et les attentes sont nombreuses », a-t-il poursuivi, soulignant le ‘’standard international et européen » de cette formation.

L’Institut d’études politiques de Paris, communément désigné par le nom « Sciences Po », est un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche dans les domaines des sciences humaines et sociales, et des relations internationales.

À LA UNE
Retour en haut