Société › Actualité

Machine à voter : Patrick Muyaya invite la CENI à plus de sensibilisation

Patrick Muyaya député nationale

Au cours d’une conférence de presse organisé le 5 juillet à Kinshasa, par le collectif 24 en collaboration avec Agir pour les élections transparentes et apaisées (AETA), le député a invité cette structure à la transparence dans la gestion du processus électoral

Le député de la Mfuna, Patrick Muyaya, est revenu sur la question de la machine à voter qui divise la classe politique congolaise. Il appel la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a plus de sensibilisation pour la bonne compréhension de cet outil que les congolais ne maîtrisent pas.

« Les élections ne sont pas faites pour la CENI, mais pour les parties prenantes. Ce qui construit la confiance dans un processus électoral c’est la transparence, la diffusion des informations liées à l’évolution de chaque étape », déclare Muyaya l’élu de de Mfuna.

« Pour la première fois, on va remplacer un président de la République, on va vivre l’alternance, on ne peut pas risquer l’issue des élections parce qu’on a amené un instrument que les congolais ne maitrisent pas », a-t-il ajouté.


L’honorable Muyaya a également invité la classe politique congolaise à se préparer en conséquence. « Nous devons être prêts en tout et pour tout, qu’il s’agisse de la machine à voter ou bulletins papiers on doit être prêt à tout. Parce que pour tricher, la CENI n’a pas seulement besoin de la machine à voter », a-t-il martelé.

Pour rendre crédible la CENI, le député Muyaya invité le congolais à dépolitiser cette structure pour que les élections soient transparentes et apaisées.

À LA UNE
Retour en haut