› Personnalités

L’IRDH enquête sur le décaissement des fonds pour la prise en charge du juge Mbuyi

Le juge Jacques Mbuyi

Après la famille du juge Jacques Mbuyi, c’est au tour de l’Institut de Recherche en Droits Humains (IRDH) de démentir les affirmations du porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, sur la prise en charge des soins et de l’évacuation de Mbuyi qui devait statuer sur le dossier Moïse Katumbi en Afrique du Sud par le gouvernement.

L’IRDH demande aux autorités compétentes d’investiguer sur les affirmations de Lambert Mende, porte-parole du Gouvernement, faisant état du décaissement des fonds publics pour la prise en charge du transfert vers l’Afrique du Sud et des soins reçus par le Juge Jacques Mbuyi Kalubi. « Il est du devoir de transparence de relever à la bonne attention de l’opinion publique que les partenaires financiers de l’IRDH et des personnes de bonne foi avaient couvert les factures relatives au transport à bord d’un avion médicalisé, soins intensifs, hospitalisation, évacuation, logement et séjour de la famille, ainsi que la scolarisation et le transport terrestre des enfants du Juge MBUYI, en République sud-africaine », déclare dans un communiqué l’ONG basée à Lubumbashi. L’organisation dénonce ce qu’il qualifie de « tentative de récupération politique de l’action humanitaire des donateurs de qui l’on attend encore une contribution de plus de 40% restant à payer sur la facture globale des frais médicaux ».

Dans une mise au point envoyée le 8 juin 2018, la famille Kapinga Mulume, dont le juge Jacques Mbuyi est le deuxième enfant, avait également rejeté les affirmations de Lambert Mende. «  Grâce à une assistance des ONG internationales des droits humains, le juge Jacques Mbuyi Lukasu a été transféré, le 23 juillet 2017, par un avion médicalisé vers Johannesburg, il a pu être pris en charge pour réintégrer sa famille, après plus de 10 mois de soins intensifs et spécialisés. Par ailleurs, Contrairement aux affirmations de Monsieur Lambert Mende Omalanga, le gouvernement de la RDC n’a engagé aucun rond et pas un seul franc congolais pour les soins, l’évacuation vers l’Afrique du sud ou faire revenir à la vie et à la famille le juge Jacques Mbuyi Lukasu », affirme la famille du juge.


Le 7 juin dernier, Lambert Mende s’était dit « dégoûté » des accusations du juge Jacques Mbuyi accusant sur le plateau de France 24 le chef de l’État d’avoir commandité une attaque menée contre sa résidence à Lubumbashi en juillet 2017.

 

À LA UNE
Retour en haut