Culture › Livres

Lancement officiel de la 2ème édition du Prix Makomi

Organisateurs-Prix-Makomi-deuxième-Edition

Les lauréats de la 2ème édition du Prix Makomi seront connus lors de la sixième édition de la fête du livre de Kinshasa qui aura lieu du 23 novembre au 1er Décembre 2018. L’annonce a été faite ce mardi 12 juin2018, lors du lancement officiellement les activités.

Le prix Makomi est un prix Européen de la littérature congolaise. Il est à la fois un concours et une distinction littéraires organisé pour les écrivains congolais avec comme objectif de promouvoir le secteur en récompensant les gagnants de la compétition, ainsi que les meilleures productions littéraires annuelles et les auteurs et personnalités de bienfaisance qui se seraient distingués dans le domaine de la littérature. Les lauréats gagnent 1000 USD et un trophée pour le premier, 500 USD pour le suivant et 250 pour le troisième classé pour la première et troisième catégorie. Pour la deuxième catégorie, les trois premiers reçoivent des diplômes. Le gagnant devra choisir entre l’enveloppe de 1500 USD et la réédition de son ouvrage pour la somme de 3.000 USD maximum versée directement à l’imprimeur sur la base d’une facture pro-format.

Crée par le pôle EUNIC-RDC (Regroupement d’institutions et de centres culturels Européens actif en RDC), le prix est soutenu par la délégation de l’Union Européenne en RDC. Il regroupe 4 catégories de récompense dont 3 pour les candidats et un pour une personnalité du domaine de la littérature (Prix du jury): Le prix de la meilleure nouvelle. L’écrivain est convié à un récit court, fictif en prose à propos d’un événement avec une finalité inattendue ou surprenante. Le Prix du meilleur livre de l’année par contre est décerné à l’écrivain ayant impressionné par son ouvrage. Pour cette édition, seuls les ouvrages publiés entre Août 2017 et Août 2018 seront pris en compte. Le prix de la meilleure poésie est remis à l’auteur du meilleur poème.

Les dépôts des candidatures sont ouverts du 11 juin au 15 Août 2018. Ils sont ouverts uniquement aux candidats possédant la nationalité congolaise vivant au pays et à l’étranger, de tous les sexes confondus sans limite d’âge. Les candidatures féminines sont encourageantes, selon l’organisateur qui a noté un faible taux de participation l’année dernière.

À LA UNE
Retour en haut