› Opinions

Kisangani : des universitaires lancent une pétition contre un 3e mandat de Joseph Kabila

Joseph Kabila président de la République

Ces intellectuels congolais ont lancé mardi 17 juillet dernier une pétition contre un éventuel 3è quinquennat de Kabila

Les professeurs d’université, les chercheurs, les médecins, les étudiants et d’autres intellectuels s’opposent à une troisième reconduction de Joseph Kabila à la magistrature suprême. Pour ces derniers, cette initiative est la riposte aux idées de certains professeurs qui laisse croire à la population que le 3è mandat de Kabila est possible.

Alphonse Maindo, professeur d’Université et l’un des initiateurs de ce manifeste explique les raisons de cette pétition.

« Nous avons pris cette initiative en ce moment-ci, puisqu’il y a un certain nombre de personnalités proches du régime, dont des universitaires comme nous, qui sont en train de passer un message comme le président actuel a le droit de briguer un troisième mandat. Ils vont jusqu’à trafiquer la science avec des pseudo-théories juridiques, scientifiques et politiques ».

Pour les intellectuels de Kisangani, il n’y a aucune possibilité pour Kabila de se présenter aux scrutins du 23 décembre prochain. « Si quelqu’un faisait croire au président que c’est possible, il le tromperait, il induirait le président dans une grosse faute ; même un crime… », a affirmé le professeur Maindo.

Alphonse Longange coordonnateur de la majorité présidentielle à Kisangani qui a été contacté par nos confrères de la radio Okapi a promis de réagir dans les prochains jours au sujet de la pétition des intellectuels de Kisangani contré le troisième mandant du président Kabila.

À LA UNE
Retour en haut