› Opinions

Katumbi adresse une correspondance à Sassou N’Guesso

Moïse Katumbi président d'Ensemble pour le changement

L’opposant a saisi le président de la Conférence Internationale de la Région des Grands Lacs (CIRGL), pour obtenir la sécurisation de son prochain retour au pays

Le président d’Ensemble pour le changement est déterminé à rentrer au pays pour participer à l’élection présidentielle.  

« Cette élection, si elle se déroule pacifiquement et selon les termes de l’accord de la Saint-Sylvestre, marquera à jamais de manière positive l’Histoire de notre pays. Ma démarche est également confortée par le fait que depuis la signature de l’accord politique global et inclusif du 31 décembre 2016, vous avez apporté un appui constant à la tenue d’élections libres, démocratiques et transparentes en RD Congo et la protection des Congolais », écrit Katumbi

Quant à l’organisation des élections, l’ancien gouverneur de l’ex Katanga indique que malgré la publication du calendrier électoral, ces derniers présentent de sérieux doute quant à leur tenue.

«Aujourd’hui, tous les Congolais sont avides de changement et d’alternance pacifique. La République du Congo et tous les États membres de la CIRGL peuvent les accompagner en engageant plusieurs actions qui permettront la tenue des élections crédibles et inclusives », a-t-il indiqué.

Dans sa correspondance, Katumbi demande à Denis Sassou en sa qualité du président de la Conférence Internationale de la Région des Grands Lacs (CIRGL), de faire respecter l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre. Notamment la libération des détenus politiques, l’arrêt de poursuites judiciaires injustifiées et le respect des droits fondamentaux en RDC.

À LA UNE
Retour en haut