› Société

Kasaï central: Hausse du prix de carburant à Kananga

Augmentation du prix du carburant

Le prix litre de carburant est passé de 3 000 FC à 4 000 FC depuis la semaine dernière à Kananga. Comme au Kasaï Oriental, la Fédération des entreprises du Congo (FEC) explique que l’état des routes est à la base de cette hausse.

Le président de la FEC Kasaï Central, Jean Assaka Tshumbe explique que l’état de délabrement des voies routières ne permet pas au train de la Société nationale de chemin de fer du Congo (SNCC) de ravitailler Kananga en carburant et d’autres produits en provenance de Kinshasa et Lubumbashi. “Le problème à la base de l’augmentation du prix de carburant de 3000 FC à 4000 FC dans notre province doit être résolu au niveau national, le gouvernement central et le gouvernement provincial doivent s’impliquer pour réhabiliter les routes au sein de la province pour faciliter une meilleure rotation des trains de la Société nationale de chemin de fer du Congo. Le problème majeur est que de Tshikapa à Kananga, il n’y a pas de route. Aujourd’hui la SNCC est en difficulté pour évacuer les produits et le carburant venant de Kinshasa ou de Lubumbashi, c’est pourquoi, il y a rareté du carburant à Kananga”, confie Jean Assaka Tshumbe, président de la FEC Kasaï Central.
Selon ce responsable de la FEC, cette situation impacte entraîne également la hausse du prix de transport de 500 FC à 1 000 FC. En avril dernier, la hausse du prix du carburant était constaté également à Mbuji Mayi où le litre se vendait à 5 000 FC au lieu de 2 000 FC.

 

 

À LA UNE
Retour en haut