Santé › Bien-être

Kananga : début de la campagne de réparation des fistules

Une centaine de femmes ayant cette pathologie ont été enregistrées dans la province et soixante-seize d’entre elle sont déjà internées à l’hôpital de Tshikaji.

C’est ce vendredi 22 juin que le ministère de la Santé du Kasaï-Central, a lancé la campagne de réparation des fistules vaginales. Selon John Bimvulu, ministre de la santé, plus d’une centaine de femmes ayant cette pathologie ont été enregistrées dans la province et soixante-seize d’entre elle sont déjà internées à l’hôpital de Tshikaji. Cette campagne sera coordonnée par l’ONG internationale Waha.


John Bimvulu a expliqué que les fistules vaginales sont généralement liées à des consultations prénatales qui ne sont pas de bonne qualité, à la négligence, au travail forcé. Il évoque également le cas des femmes qui accouchent loin des hôpitaux ou dans certaines structures de santé où les prestataires ne sont pas formés.

À LA UNE
Retour en haut