L’info en continu

    • mardi 17 avril
    • Cameroun : Maurice Kamto annonce sa candidature à la présidentielle

      journaldekinshasa.com - 11h05

      Maurice Kamto, ancien ministre de Paul Biya, a été choisi par son parti, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), pour en être le candidat à présidentielle, prévue en octobre prochain. Le choix a été fait lors de la deuxième convention ordinaire du MRC qui s’est tenue du 13 au 15 avril à Yaoundé. Professeur à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) et à l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) de Yaoundé, ancien ministre délégué de la Justice et avocat du Cameroun devant la Cour Internationale de justice (CIJ), Maurice Kamto a accepté sa désignation comme candidat de son parti. Le mouvement pour la Renaissance du Cameroun, créé le 13 aout 2012 par Maurice Kamto, fait son entrée à l’assemblée nationale avec quelques députés après les élections législatives de 2013. Le parti d’opposition va ainsi pour la première fois, affronter Paul Biya, au pouvoir depuis 1982.

    • Nigeria: une attaque dans le centre fait tomber 4 policiers

      journaldekinshasa.com - 10h39

      Le porte-parole de la police de l’Etat de Benue, Moses Yamu, a annoncé dans un communiqué dimanche soir, la mort de quatre policiers lors d’une attaque menées par des hommes armés, précisant que l’attaque avait duré toute la nuit. Le communiqué précise que « des renforts policiers – y compris aériens – ont été déployé (…) à la poursuite du gang de tueurs », « Ils doivent être appréhendés avec leurs armes de destruction et faire face à la pleine colère de la loi ». Depuis le début de l’année, les Etats du centre du Nigeria sont régulièrement touchés par des affrontements meurtriers pour l’accès à la terre et à l’eau entre agriculteurs sédentaires et éleveurs nomades, accusés de saccager les fermes agricoles avec leurs troupeaux.

    • Libye: le nombre de migrants en détention en baisse

      journaldekinshasa.com - 10h25

      La Lybie ne compte plus que 32 centres de détention, contre 53 en mai 2017, selon le général Mohamed Bichr, chef du département de lutte contre l’immigration clandestine. Cette baisse s’explique par l’accélération du rythme de rapatriements des migrants menés notamment par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Des rapatriements qui ont fait passer ces migrants détenus en Lybie, de 27 000 en mai à 5200 à ce jour. Ces mouvements intenses sont partis d’un scandale né après la diffusion d’un reportage de CNN sur un trafic d’esclaves présumé dans ce pays.

    • lundi 16 avril
    • Nigeria: Donald Trump reçoit le président Buhari le 30 avril

      journaldekinshasa.com - 12h52

      Le président du Nigeria Muhammadu Buhari rencontrera Donald Trump à Washington le 30 avril pour évoquer avec lui la « lutte contre le terrorisme », a annoncé dimanche la Maison Blanche. « Le président Trump a hâte de discuter des moyens d’accroître notre partenariat stratégique et de faire avancer nos priorités partagées : promouvoir la croissance économique et les réformes, lutter contre le terrorisme et d’autres menaces (pesant sur) la paix et la sécurité et s’appuyer sur le rôle du Nigeria en tant que leader démocratique dans la région », a souligné la présidence américaine dans un communiqué. Le Nigeria, la plus grande puissance économique d’Afrique de l’Ouest, fait partie des pays combattant l’islamisme avec l’aide des Etats-Unis.

    • Niger: nouveaux heurts entre forces de l’ordre et manifestants contre la loi de finances

      journaldekinshasa.com - 10h53

      De nouveaux heurts ont eu lieu dimanche à Niamey entre les forces de l’ordre nigériennes et des manifestants voulant braver l’interdiction de manifester contre la loi de finances 2018, selon des images retransmises par des télévisions privées. Samedi, les autorités avaient interdit la manifestation pour « des raisons de sécurité » mais les organisateurs de la contestation ont dénoncé « le caractère illégal » de l’interdiction et appelé leurs militants à « organiser la résistance citoyenne ». Les échauffourées ont commencé lorsque la police a dispersé des groupes de manifestants qui tentaient de se rassembler à la place Toumo, d’où devait partir une marche suivie d’un sit-in devant le Parlement. Aux tirs de grenades lacrymogènes de la police, les manifestants ont répondu par des jets de pierres, en disposant des barricades de pneus, des troncs d’arbres enflammés et des blocs de béton sur la chaussée. Depuis octobre 2017 et la préparation du budget 2018, un collectif de la société civile, l’opposition politique et quelques syndicats organisent régulièrement des manifestations pour demander « l’abrogation » de la loi de finances qu’ils jugent « antisociale ».

    • vendredi 13 avril
    • Commission climat du Bassin du Congo : le premier sommet des chefs d’Etats et de gouvernements se tient le 25 avril

      journaldekinshasa.com - 12h13

      Le sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo (F2BC) aura lieu le 25 avril 2018, au Centre international de conférences de Kintélé, au nord de Brazzaville. C’était le sujet central de la conférence de presse donnée le 12 avril par la ministre du tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan Nonault. Le sommet aura pour invité spécial, Sa majesté Mohammed VI, roi du Maroc. Une séance de travail entre les ministres des pays concernés se tiendra le 24 avril, en prélude à ces assises de haut niveau, afin d’examiner les dossiers à soumettre aux chefs d’Etats. Une centaine de participants y sont attendus.

    • jeudi 12 avril
    • Côte d’Ivoire: Ouattara ouvre le premier Sénat ivoirien

      journaldekinshasa.com - 19h40

      A l’ouverture solennelle de la première session du tout premier Sénat de la Cote d’ivoire jeudi à Yamoussoukro, le président  Alassane Ouattara  a déclaré que «L’institution du Sénat en Côte d’Ivoire n’est pas un luxe mais une nécessité de développement». En effet, la création du Sénat tout comme le poste de vice-président de la République constitue des innovations majeures de la nouvelle Constitution, adoptée par référendum en 2016. Le président Ouattara a ainsi appelé les Ivoiriens à apporter leurs contributions pour le fonctionnement du Sénat, soulignant que l’institution est une chance pour «l’enracinement de la démocratie dans un pays moderne comme la Côte d’Ivoire».

    • Centrafrique (km5): une nouvelle opération militaire fait une vingtaine de morts

      journaldekinshasa.com - 12h50

      Mardi aux environs de 13h00, une colonne des forces armées centrafricaines appuyées par celles de la Minusca est entrée dans le Km5 à la recherche des leaders des groupes d’auto-défense dirigés par Nemery Matar Djamous alias ‘’Force’’ qui a échappé à la première opération menée dimanche. Les habitants de la zone disent avoir entendu des tirs à l’arme automatique et à l’arme lourde jusqu’aux environs de 20 heures. Le président de l’Assemblée nationale, Abdou Karim Meckassoua qui habite dans le Km 5, a déclaré mercredi à la presse que « Dans ces violences, ce sont 17 concitoyens qui ont perdu la vie et deux casques bleus de la Minusca « . Le ministre centrafricain de la Communication, Ange Maxime Kazagui a pour sa part précisé qu’il s’agit d’opérations qui visent à « débarrasser le Km5 des groupes de bandits armés qui empêchent la quiétude des populations et des commerces ».

    • OMS: formation des épidémiologistes à la riposte des maladies en Afrique

      journaldekinshasa.com - 12h24

    • L’OIAC va faire un communiqué à 11h00 GMT sur l’empoisonnement de Skripal

      journaldekinshasa.com - 11h32

      L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), basée à La Haye, a annoncé jeudi qu’elle diffuserait en milieu de journée un communiqué sur son enquête concernant l’empoisonnement en Angleterre de l’ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia. Des experts de ladite organisation, saisis par le gouvernement britannique, ont mené une enquête indépendante sur cette tentative présumée de meurtre par empoisonnement le 4 mars à Salisbury. Londres met en cause la Russie, qui rejette cette accusation.

    • Algérie: deuil national de trois jours après la chute d’un avion militaire

      IZF.net - 10h22

      Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a décrété un deuil national de trois jours à compter de mercredi, après la mort de 257 personnes dans le crash d’un avion militaire au sud d’Alger, selon un communiqué officiel. Il a également « ordonné » que soit récitée en mémoire des victimes la Prière de l’absent vendredi, après la grande prière musulmane hebdomadaire, poursuit la présidence dans ce texte, publié par l’agence de presse d’Etat APS. Cet accident est la pire catastrophe aérienne – civile ou militaire – survenue en Algérie et la quatrième la plus meurtrière dans le monde depuis 20 ans.

    • mercredi 11 avril
    • Finances: Guo Ningning s’entretient avec le président Denis Sassou N’Guesso

      journaldekinshasa.com - 14h30

      La vice-présidente de la Banque agricole de Chine, actionnaire principal de la Banque sino-congolaise pour l’Afrique a exprimé, le 10 avril, au chef de l’Etat congolais, l’engagement de son institution à soutenir les activités de la BSCA. À la sortie de l’audience à laquelle assistaient le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, les principaux dirigeants de la BSCA et les diplomates chinois conduits par l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, l’hôte du chef de l’Etat s’est montrée confiante. Elle assure que la banque prendra le temps nécessaire d’observer l’évolution du climat dans les autres pays et décidera d’y étendre ses activités en connaissance de cause.

    • Algérie : une centaine de militaires à bord de l’avion qui s’est écrasé

      journaldekinshasa.com - 12h38

      Une centaine de militaires étaient à bord de l’appareil de l’armée algérienne qui s’est écrasé mercredi près de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de km au sud d’Alger. Aucun bilan n’était disponible dans l’immédiat après le drame. L’avion serait un Iliouchine IL-76, appareil militaire de fabrication soviétique puis russe, capable de transporter environ 120 passagers.

    • Burundi : 21 personnes aux arrêts pour complot « contre l’Etat »

      journaldekinshasa.com - 10h21

      «Lundi vers 19 heures (17 heures GMT), dans le quartier de Carama relevant de la mairie de Bujumbura (nord-ouest), la police a arrêté un groupe de 21 personnes dont deux officiers de l’armée, deux sous-officiers de la police et un leader syndical. Ils étaient dans une réunion non autorisée», a déclaré mardi sur les ondes de la radio d’Etat (RTNB), Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère de la Sécurité publique. La police a affirmé avoir été alertée par la population et l’Etat les soupçonne de vouloir porter atteinte à sa sûreté. Actuellement, toutes ces personnes sont détenues au cachot du Service national des renseignements (SNR) à Bujumbura et sont «sous interrogatoire».

    • Centrafrique: un casque bleu tué et 8 autres blessés

      journaldekinshasa.com - 09h46

      Un Casque bleu a été tué et huit autres blessés à Bangui mardi après-midi lors des affrontements entre des soldats de la mission de l’ONU en Centrafrique, la MINUSCA, et des milices auto-proclamés d’ « auto-défense ». Au moins 46 civils ont été blessés durant ces échanges de tirs dans le quartier PK5 de la capitale, dont 44 ont été pris en charge par l’ONG Médecins sans frontières (MSF) et 2 par l’hôpital pédiatrique de Bangui.

    • mardi 10 avril
    • Côte d’Ivoire: 12 morts dans le naufrage d’une pirogue

      journaldekinshasa.com - 16h31

      Une pirogue à moteur a fait naufrage, transportant plus d’une vingtaine de passagers, sur le fleuve Sassandra, dans le village de Boutoubré 2. Douze personnes pour la plupart des élèves, ont péri suite à ce drame ; ils se rendaient à Soubré et Méagui pour la reprise des cours après les congés de Pâques, a-t-on appris lundi soir de source sécuritaire. Leurs corps ont été repêchés lundi, selon la même source, qui précise par ailleurs que d’autres sont portés disparus.

    • Peine de mort : Ouverture à Abidjan du 3ème Congrès régional

      journaldekinshasa.com - 14h28

      Organisé par « Ensemble contre la peine de mort » (ECPM, une organisation internationale), le congrès s’est ouvert lundi, se poursuivra mardi et rassemble au moins 300 participants en provenance d’une trentaine de pays dont des ex-condamnés à mort et des proches d’anciens condamnés à mort. Raphaël Chenuil-Hazan, directeur général d’ECPM, a précisé à l’ouverture du Congrès que l’objectif central de cette rencontre n’est autre que de faire avancer l’abolition de la peine de mort en Afrique, avec pour cible 17 pays en moratoire et d’autres où évolue une société civile abolitionniste. Selon l’ECPM, en 2016, l’Afrique a enregistré plus de 68 exécutions et plus de 855 condamnations à mort. Depuis le dernier congrès mondial d’Oslo en 2016, le Congo et la Guinée ont aboli la peine capitale.

    • lundi 09 avril
    • Aviation civile : les ministres de de la CEEAC en conclave à Brazzaville

      journaldekinshasa.com - 13h24

      Le Premier ministre, Clément Mouamba a indiqué le 6 avril à Brazzaville que l’adoption de l’étude de création de l’académie régionale d’aviation civile en Afrique centrale, enclenche auprès des ministres de la CEEAC,  le processus de mise en place d’une institution de formation aéronautique de proximité capable de répondre aux exigences du moment dans le transport aérien. Il a précisé que  cette académie est réalisée dans le cadre du projet d’appui au renforcement des capacités institutionnelles de la CEEAC par le fonds africain de développement (FAD). Aussi, a-t-il émis le vœu de voir le transport aérien en Afrique centrale se densifier et s’opérer dans un espace aérien sécurisé au service du plus grand nombre des ressortissants de la communauté et à des coûts abordables.

    • France: la grève dans le ferroviaire fait perdre « une centaine de millions d’euros »

      journaldekinshasa.com - 13h01

      Guillaume Pepy, le patron de l’opérateur du rail français, la SNCF, a déclaré lundi sur la radio RMC et la chaîne BFMTV que la grève leur a déjà coûté « une centaine de millions d’euros ». Il précise d’ailleurs que ladite grève est de « l’ordre de 20 millions d’euros par jour » pour l’entreprise.

    • Syrie : Attaque israélienne contre une base aérienne

      journaldekinshasa.com - 12h10

      Le ministère russe de la Défense a indiqué lundi que des avions de combat israéliens ont tiré huit missiles guidés sur une base aérienne dans la province syrienne de Homs, précisant que cinq d’entre eux ont été interceptés. L’attaque a été perpétrée de « 03h25 à 03h53 heure de Moscou » « depuis le territoire du Liban, sans entrer dans l’espace aérien de la Syrie ; « Trois missiles ont atteint la partie ouest de l’aérodrome, cinq ont été détruits par les forces de défense aérienne syriennes », a indiqué la même source. De son côté, l’Observatoire syrien des droits de l’homme avait précédemment affirmé que les frappes aériennes ont fait 14 morts, dont des ressortissants iraniens, à la base militaire située près de la ville de Homs en Syrie.

    • Syrie: Trump et Macron pour une « réponse forte et commune » sur l’attaque chimique présumée

      journaldekinshasa.com - 11h54

      La Maison Blanche a annoncé dimanche à travers un communiqué, que le président américain Donald Trump et son homologue français Emmanuel Macron condamnent vivement « l’horrible attaque chimique » perpétrée en Syrie et conviennent que le régime du président Bachar al-Assad doit en être « tenu responsable ». Les deux chefs d’Etat se prononcent ainsi en « une réponse forte et commune » et entendent tenir le régime de Damas pour responsable « de ses violations continues des droits de l’homme ».

    • Somalie : Le président du Parlement démissionne

      journaldekinshasa.com - 11h27

      Le président de l’Assemblée du peuple somalien, Mohamed Osman Jawari, a démissionné de son poste lundi, après de sérieuses négociations menées pour résoudre des différends qui se poursuivent depuis près d’un mois. C’est ce qui ressort d’un communiqué lu par le premier vice-président de l’Assemblée, Abdul Wali Modi, devant les membres du Parlement présents pour examiner et voter pour une proposition visant à retirer la confiance à Jawari. Le président du parlement somalien avait tenu dimanche des réunions avec le président du pays, Mohamed Abdullahi « Farmajo », en vue de résoudre les différends qui ont paralysé le travail des organes législatifs et exécutifs en Somalie.

    • Etats-Unis : le porte-parole du Conseil de sécurité nationale démissionne

      journaldekinshasa.com - 11h09

      La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a déclaré que le porte-parole du Conseil de sécurité nationale des Etats-Unis, Michael Anton, a démissionné de son poste. Son successeur, John Bolton, devrait inaugurer ses nouvelles fonctions de porte-parole du Conseil de sécurité nationale des États-Unis, demain mardi. Selon les médias américains, le président Donald Trump a téléphoné à Michael Anton et l’a remercié pour ses services.

    • vendredi 06 avril
    • Cameroun/Nord-Ouest : Deux militaires décapités et trois présumés activistes anglophones tués

      Anadolu Agency - 16h55

      « Vers 5 heures (heure locale) deux militaires ont été enlevés par des hommes non identifiés dans la localité de Belo. Quelques heures plus tard, nous avons découvert leurs corps sans tête. Les assaillants les ont décapités et ont emporté leurs têtes », rapporte le gouverneur Adolphe Lélé Lafrique. Il a précisé que des combats entre des forces de sécurité et des « terroristes » anglophones se sont poursuivis tout au long de la journée de jeudi dans la ville de Belo. « Au moins trois assaillants ont été tués par nos forces et plusieurs armes ont été récupérés en fin de soirée », ajoute la même source. Le gouverneur relève aussi que deux véhicules des opérations de l’armée ont été incendiés le 5 avril à Belo par des bandes armées.

    • Côte d’Ivoire : Jeannot Ahoussou Kouadio élu Président du premier Sénat

      journaldekinshasa.com - 14h25

      L’ex-premier ministre ivoirien Jeannot Ahoussou Kouadio (67 ans) a été élu jeudi à Yamoussoukro, Président du premier Senat ivoirien, lors de la séance inaugurale de cette institution. Candidat unique à ce poste, Jeannot Ahoussou Kouadio, a obtenu 65 voix sur 66 (sénateurs), un bulletin nul ayant été enregistré. Il devient, ainsi, le tout premier président de cette chambre haute du parlement ivoirien, créée par la nouvelle Constitution approuvée par référendum le 30 octobre 2016.

    • Tunisie : la BID accorde des financements de 2,8 milliards de dollars

      journaldekinshasa.com - 14h24

      La Tunisie et le groupe de la Banque islamique de développement (BID) ont signé plusieurs accords de financement d’une valeur de 2,85 milliards de dollars, en marge des 43èmes assemblées annuelles de la BID organisées depuis dimanche, à Gammarth dans la banlieue nord de la capitale Tunis. Le document-cadre sur la stratégie de partenariat avec la République Tunisienne pour la période 2018-2020, représente l’accord de financement le plus important dont la valeur s’élève à 1,17 milliard de dollars. Il concerne notamment des financements pour les entreprises publiques, des projets de soutien au transport d’électricité et d’édification de deux hôpitaux régionaux dans les villes de Thala et de Dahmani, pour ne citer que ceux-là.

    • Soudan du Sud : Crash d’un avion-cargo russe en plein atterrissage

      journaldekinshasa.com - 14h22

      Alors qu’il atterrissait à l’aéroport de Wau dans le nord-ouest du Soudan du Sud, un avion-cargo russe s’est écrasé jeudi. Une source sécuritaire aéroportuaire ayant requis l’anonymat a de son côté, fait savoir que « les 5 membres de l’équipage ont été évacués de l’avion », sans signaler de blessures. La source a, également, ajouté que « l’avion-cargo est de type Antonov et qu’il demeure à l’aéroport alors que les autorités compétentes enquêtent sur l’incident ».

    • jeudi 05 avril
    • Cameroun: La circulation d’armes à feu restreinte par le gouvernement

      journaldekinshasa.com - 18h29

      Cette mesure est consignée dans une note, émise mercredi soir par le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, à l’intention des gouverneurs des régions concernées. Aussi, dans les régions de l’Adamaoua, du Centre, du Littoral, de l’Ouest, du Nord-ouest et du Sud-Ouest, il est interdit « jusqu’à nouvel ordre, de la vente des armes de chasse et de protection ainsi que leurs munitions » selon ladite note. Le ministre y prescrit également «la fermeture» de «toutes les armureries ouvertes», mais aussi «l’inventaire exhaustif des stocks d’armes et de munitions disponibles à date dans les armureries, ainsi que les diverses commandes en cours ou en instance». A ces prescriptions s’ajoutent de nombreuses autres mesures visant à encadrer la circulation d’armes sur le territoire camerounais.

    • Cameroun-Sénatoriales: Le RDPC rafle 63 sièges sur 70

      journaldekinshasa.com - 16h56

      Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a récolté 7966 voix, représentant 81,13% des votants. Il remporte ainsi 63 sièges sur les 70 mis en jeu à l’occasion des élections sénatoriales tenues le 25 mars, selon les résultats proclamés jeudi par le Conseil Constitutionnel. Pour atteindre le quota de 100 sénateurs, la loi autorise le président de la République à nommer 30 autres sénateurs dans les 10 jours qui suivent la publication des résultats. Les autres partis politiques espèrent ainsi, bénéficier de ce décret présidentiel tant attendu.

    • mercredi 04 avril
    • Investissements: Bolloré va investir 300 millions d’euros en Afrique en 2018

      journaldekinshasa.com - 13h40

      Le directeur général de Bolloré transports et logistiques, Philippe Labonne, a indiqué que l’entreprise est déterminée à investir en Afrique et à participer à la transformation logistique du continent. Aussi il annonce des investissements d’un montant de trois cents millions d’euros en 2018 pour améliorer les infrastructures et lancer de nouveaux projets. Philippe Labonne espère en l’amélioration des procédures car il déplore qu’En Afrique un conteneur reste en moyenne quinze jours dans les ports contre deux en Asie, ces treize jours font la différence entre la compétitivité d’un producteur en Afrique et la productivité d’un producteur en Asie.

Page 1 of 1512345...10...Last »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité