Société › Actualité

Grève des opérateurs économiques à Beni à cause de l’insécurité

Paralysie des activités socio-économiques ce lundi 23 avril 2018 à Beni (Nord-Kivu) suite à l’appel de la société civile à une journée ville-morte pour protester notamment contre l’insécurité sur la route Beni-Kasindi.

Les commerçants ont répondu à l’appel des forces vives après les tueries le samedi dernier, de cinq commerçants et l’incendie de trois camions à Kitshanga, sur l’axe routier Beni-Kasindi par des présumés rebelles ADF.

Cet avant-midi, les portes des boutiques et magasins sont fermées au centre commercial du quartier Matonge. Au marché central de Kilokwa, quelques commerçants présents hésitent encore à étaler leurs biens.

La société civile et la Fédération des entreprises du Congo (FEC) se réunissent ce avant-midi pour évaluer la situation. Gilbert Kambale, président de la société civile de Beni, affirme que des actions de grande envergure seront prises pour amener les autorités à assurer la sécurité de la population.

Il y a une semaine, les déclarants en douanes ainsi que les opérateurs économiques exerçant au poste frontalier de Kasindi avaient décidé de sécher les activités pour exiger la relève du chef d’antenne locale de la Direction générale des recettes administratives et domaniales (DGRAD).

À LA UNE
Retour en haut