Politique › Partis politiques

Front Commun pour le Congo: JC Mvuemba craint pour l’image de l’opposition

Jean-Claude Mvuemba, président du Mouvement pour le Peuple Congolais

Le député national et cadre d’Ensemble, plateforme soutenant la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle, se dit choqué par la formation d’une coalition entre la Majorité présidentielle (MP) et l’opposition au sein du gouvernement, placée sous l’autorité du président Joseph Kabila.

D’après Jean-Claude Mvuemba, cette alliance entre cette grange d’opposants et la famille politique présidentielle pourrait instaurer la méfiance du peuple congolais envers l’opposition en général. «Ce qui est grave dans cette affaire c’est que le peuple congolais se retrouve encore dupé par des gens qui prétendaient entrer au gouvernement sous la casquette des opposants, mais qui aujourd’hui décident de s’aligner derrière Joseph Kabila. J’essaie d’imaginer ce regard méfiant, humiliant et honteux du peuple vis-à-vis de ce geste », déplore-t-il ce vendredi 8 juin 2018.

Placé sous la houlette de Joseph Kabila, le Front Commun pour le Congo (FCC) se veut une coalition politique électorale ayant pour but de permettre à ses membres de participer “sur la base d’un programme commun aux prochaines élections”. Bien qu’optimiste quant aux élections prévues en décembre prochain, Jean-Claude Mvuemba s’interroge tout de même sur la confiance de la population envers l’opposition restée en dehors du gouvernement. « Quel que soit le peu de nombre que nous resterons dans l’opposition, nous savons qui peut conduire ce pays, pour mettre fin au non-Etat, à la médiocrité de l’État », ajoute le président du Mouvement du Peuple Congolais pour la République (MPCR). Jean-Claude Mvuemba promet de s’investir davantage dans le but de redonner à l’opposition politique «sa valeur».


 

À LA UNE
Retour en haut