Politique › Actualité

Ensemble contre un 3ème mandat de Kabila

coalition contre une éventuelle candidature de Kabila

La plateforme électorale “Ensemble” de Moïse Katumbi appelle Joseph Kabila à “déclarer solennellement” sa non-participation à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre prochain.

Le silence de Joseph Kabila, face aux rumeurs croissantes sur son éventuelle participation aux prochaines élections, ne fait qu’aggraver la crise. La plateforme Ensemble exige au président de la République de faire une déclaration, exprimant solennellement qu’il ne se représentera pas. “ Le président de la République ne peut pas continuer à ignorer une situation qui ne fait que se détériorer davantage”, a dit Pierre Lumbi, vice-président d’Ensemble, en conférence de presse, lundi 4 juin 2018. Joseph Kabila, dont le deuxième et dernier mandat constitutionnel a expiré depuis le 19 décembre 2016, a toujours insisté qu’il va respecter la constitution.

Dans une déclaration conjointe, 176 organisations de la société civile et mouvements citoyens se sont prononcés, lundi dernier, contre l’éventualité d’un troisième mandat de Joseph Kabila, souvent évoqué par certains cadres de la Majorité présidentielle. Ces activistes disent jeter un lourd doute sur la crédibilité et l’intégrité du processus électoral tel que mené jusqu’ici par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). « Nous condamnons fermement ces velléités délibérément provocatrices qui sont de nature à exacerber la crise politique actuelle déjà extrêmement tendue et à compromettre dangereusement la démocratie et la paix en RDC. Nous appelons les Congolais à travers le pays et à l’étranger à rester vigilants, debout et mobilisés jusqu’à notre rêve d’élire nos propres dirigeants et d’avoir un nouveau système de gouvernance basé sur l’état de droit, les institutions fortes et dans lequel des droits fondamentaux sont respectés », affirme ces organisations.

À LA UNE
Retour en haut