› Politique

Elections en RDC : les Pays-Bays redoutent des “retards considérables”

Les Pays-Bas ont exprimé lundi 12 février leurs inquiétudes quant à l’organisation des élections dans les délais convenus en RDC. Au cours de la réunion “formule Arria” au Conseil de sécurité, Lise Gregoire Van Haaren, représentante du Royaume des Pays-Bas aux Nations Unies a indiqué que son pays craint notamment que l’opération de nettoyage du fichier électoral impacte négativement sur le calendrier électoral.

Tout d’abord, l’actualisation des listes électorales doit être achevée d’ici le 5 avril prochain. Cela implique de résoudre le problème des doublons et celui de l’inscription des mineurs, ce qui laisse présager des retards considérables : en effet, la suppression des doublons doit s’effectuer manuellement et scanner les photos d’identité ne suffit pas à détecter les mineurs”, a-t-elle dit.

Les élections présidentielles couplée aux législatives nationales et provinciales sont prévues pour le 23 décembre prochain selon le calendrier de la CENI.


Le président de la centrale électorale, Corneille Nangaa qui a pris part à cette rencontre “confidentielle et très informelle” au Conseil de sécurité a rassuré les pays membres que les scrutins se tiendront conformément au calendrier.

À LA UNE
Retour en haut