› Santé

Ebola : 4525 personnes victimes reçoivent l’aide alimentaire d’Oxfam

remise de denrées alimentaires pour les soulager les malades et leur famille en RDC

Oxfam distribue du riz, des haricots et de la farine aux personnes touchées par l’épidémie d’Ébola dans la province de l’Équateur.

Les premières distributions ont eu lieu à Mbandaka, la capitale provinciale et s’étendront au sein des communautés rurales. « Il est vital de nourrir les familles qui ont été en contact avec des personnes malades pour leur permettre de manger tout en protégeant les autres de la maladie. Ne pas fournir de nourriture signifie qu’ils doivent sortir sur le marché, infectant potentiellement d’autres personnes. Ces dernières semaines, la propagation d’Ébola s’est ralentie grâce aux efforts conjoints du gouvernement et des organismes humanitaires et partenaires locaux. Mais déjà, plus de 50 cas d’Ébola c’est beaucoup trop », a déclaré Jose Barahona, le directeur pays d’Oxfam en République Démocratique du Congo.

 

Au total, 57 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 38 confirmés, 14 probables et 5 suspects. Ce samedi, 5 nouveaux cas suspects ont été rapportés à Bikoro et 6 échantillons se sont révélés négatifs. « Nous avons tiré toutes les leçons apprises de l’épidémie d’Ébola en Afrique de l’Ouest pour combattre Ébola en RDC. Nous travaillons avec les communautés en étant à l’écoute de leurs peurs, de leurs préoccupations et de leurs croyances car il est crucial de les comprendre pour savoir les surmonter », a ajouté Jose Barahona. En Afrique de l’Ouest, en raison des restrictions de mouvement, de nombreuses personnes ne cultivaient plus leurs champs et les prix de la nourriture ont augmenté considérablement (…). « Nous devons préparer une réponse post-Ébola, notamment aider les gens à gagner leur vie et leur fournir de l’eau potable et des installations sanitaires durables. Le travail d’Oxfam ne devrait pas s’arrêter lorsque l’épidémie sera terminée. », conclu-t-il.

 


La réponse d’Oxfam à l’Épidémie Ébola a pour objectif d’atteindre 40 000 personnes dans les trois premiers mois de la réponse. L’ONG fournit des informations porte-à-porte aux personnes les plus vulnérables, travaille avec les communautés et mène des activités de sensibilisation de masse, y compris des projections de film. Oxfam installe également des points d’eau chlorée dans les hôpitaux, les centres de santé, les écoles et les ports, et aide à désinfecter les maisons dans lesquelles des cas d’Ébola ont été détectés. Oxfam fournit également des kits de désinfection et des kits d’hygiène aux communautés.

 

 

À LA UNE
Retour en haut