Politique › Actualité

Le CNSA adopte le rapport sur le suivie de l’accord du 31 décembre

Le Conseil national de Suivi de l’Accord du 31 décembre

Le Conseil national de Suivi de l’Accord du 31 décembre (CNSA), s’est réuni hier jeudi 21 juin à Kinshasa, en séance plénière extraordinaire.

Le CNSA vient de valider le rapport sur le suivie de l’accord de la Saint-Sylvestre. C’était ce 21 juin au cours d’une séance plénière extraordinaire de cette instance. Par le biais de son président Joseph Olenghankoy, le CNSA a déploré le non-respect de la tripartite (Commission électorale nationale indépendante CENI, Conseil national de Suivi de l’Accord (CNSA) et Gouvernement) depuis le début de cette année 2018.

L’évolution du processus électoral était aussi au menu de cette plénière. A ce sujet, le Conseil National de Suivi de l’Accord soulève quelques anomalies à savoir :

L’absence du consensus politique comme prévu dans l’accord concernant les machines à voter, les irrégularités dans l’enrôlement avec la présence des 16,6% d’enrôle sans empreintes digitales, et la non libération de détenus politiques comme prescrits dans l’accord du saint sylvestre.


Pour un souci d’organisation des élections apaisée et transparente, le CNSA, souhaite rencontrer le président de la République, Joseph Kabila. « la plénière demande au président du CNSA de rencontrer le Chef de l’État, garant du bon fonctionnement des institutions, pour une solution idoine avant le dépôt des candidatures », a déclaré Valentin Vangi, le porte-parole de CNSA.

La CNSA demande aussi une concertation urgente avec CENI, et le gouvernement avant l’ouverture des bureaux des réceptions des candidatures comme prévu dans l’accord du 30 décembre 2016.

À LIRE AUSSI

À LA UNE
Retour en haut