Sport › Football

CHAN-Maroc 2018 : Robert Kidiaba, l’un des ambassadeurs de la compétition

Robert Kidiaba, gardien des Léopards de la RDC lors de la Can 2015 en Guinée Equatoriale. Radio Okapi/Ph. Nana Mbala

Gardien des Léopards de la RDC lors de la Can 2015 en Guinée Equatoriale, Robert Kidiaba est devenu entraîneur des gardiens au sein de son club TP Mazembe.

La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé mardi 9 janvier l’identité des trois ambassadeurs qui vont parrainer la 5e édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN). Cette compétition se déroulera du 13 janvier au 4 février 2018. Il s’agit du Marocain Noureddine Naybet, du Congolais Robert Kidiaba et du Tunisien Adel Chedli.

Le communiqué de la Caf stipule:

«Vainqueur de la première édition du CHAN, le 8 mars 2009, Robert Kidiaba Muteba a été rendu célèbre par ses performances sur la scène continentale et mondiale, tant avec son club, le TP Mazembe, qu’avec les Léopards du Congo. Il s’est également distingué par sa manière singulière de célébrer les buts de son équipe, en usant de la traction de ses jambes et bras pour se déplacer avec son postérieur.»

Robert Kidiaba est devenu entraîneur des gardiens au sein de son club TP Mazembe.


Quant à Adel Chedli, il est le premier joueur de l’histoire à remporter le doublé CAN-CHAN.

Après la consécration de 2004 avec les Aigles de Carthage en Coupe d’Afrique des Nations à domicile, il remporte le CHAN avec une victoire nette face à l’Angola en finale (3-0), le 25 Février 2011 à Khartoum au Soudan, lors de la deuxième édition.

Noureddine Naybet est le local de l’étape. Il est né à Casablanca, ville dans laquelle il a remporté ses premiers lauriers avec le Wydad Athletic Club, une Ligue des champions de la CAF en 1992, avant de poursuivre sa carrière en Europe. Pendant seize ans, il a cumulé 115 sélections avec les Lions de l’Atlas.

À LA UNE
Retour en haut