Politique › Actualité

La CENCO se réjouit du respect du calendrier électoral à ce stade

Les évêques de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)

La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) félicite la CENI pour le respect du calendrier électoral en vue de l’organisation des élections prévues le 23 décembre prochain.

Les prélats catholiques se disent contents de l’assurance donnée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et le gouvernement quant à la tenue des élections en date du 23 décembre 2018 en RDC.

«A un mois du dépôt des candidatures pour la députation provinciale et à deux mois du dépôt des candidatures pour la députation nationale et la présidence de la république, la CENCO se réjouit du respect, jusque-là, des étapes du calendrier électoral et des déclarations de la CENI et du gouvernement rassurant la tenue des trois scrutins : présidentiel, législatif nationale et provincial le 23 décembre 2018», a déclaré Abbé Donatien Nshole secrétaire général de la CENCO ce jeudi 24 mai 2018 au cour d’un point de presse ténu  à Kinshasa.


Dans un communiqué publié le 20 mai, les évêques de l’Assemblée épiscopale provinciale de Bukavu (ASSEPB) avaient salué eux aussi le « respect du calendrier par la classe politique congolaise sur les dates précises des élections générales, fixées au 23 décembre 2018 ».

La décision du gouvernement, rappelons, de financer seul les scrutins du 23 décembre 2018, la CENCO prend le peuple congolais en témoins et exigent qu’aucune raison ne devrait justifier un éventuel report de ces élections. «Le peuple congolais a pris acte de la déclaration officiel du gouvernement de disposer des moyens nécessaires de financer seul les élections. Les raisons financières ne devraient donc pas être évoquées pour justifier un éventuel report». Averti la CENCO

À LA UNE
Retour en haut