Eco et Business › Ressources minières

Bukavu: les évêques dénoncent le pillage des ressources naturelles par les étrangers

Ressource naturelle de la République Démocratique du Congo

Au cours d’un assemblée ordinaire du 20 mai dernier, les prélats catholiques de l’Assemblée épiscopale provinciale du Bukavu (ASSEPB) ont accusé les entreprises étrangères de piller les ressources naturelles de la République Démocratique du Congo.

Les prélats catholiques de Bukavu accusent les leaders nationaux de vendre les ressources naturelles de la République Démocratique du Congo aux organisations étrangères.

« Le Congo est notre patrimoine commun. Mais nous regrettons qu’il y ait des leaders nationaux qui, au nom d’une certaine loi, vendent à des entreprises étrangères le patrimoine hérité de nos ancêtres et que nous avons le devoir de léguer à notre postérité : terre, mines, pétrole et autres », dénoncent ASSEPB.

Les sociétés étrangères installées dans la zone de Bukavu et opérant dans le secteur de mines sont entre autres : Zijin Mining Group, Ivanhoe Mines, Anglo Gold Ashanti, Randgold Ressources et CMOC international.

Selon ces évêques, la prérogative accordée aux étrangers perturbe l’économie nationale, les surtaxes des produits nationaux ainsi que la dégradation des infrastructures routières.

À LA UNE
Retour en haut