Santé › Actualité

Beni : une maladie inconnue fait plusieurs morts

Les victimes de l'Epidémie

En l’espace d’un mois, 17 personnes sont décédées, suite à une maladie encore inconnue au Nord-Kivu en République démocratique du Congo

Selon le docteur Alain Musondolya, responsable du centre de santé de référence de Mangina, les victimes de cette épidémie manifestent une hémorragie nasale et les vomissements. Parmi les personnes mortes au mois de juillet, 14 étaient de Mangina et les 3 autres de Beni.

 « Depuis le mois d’avril nous avons enregistré 26 cas suspects dans l’air de santé de Mangina. Pour ce mois de juillet au moins 14 personnes sont décédées de suite de cette maladie inconnue. Au début on pensait à une sorcellerie mais au fil du temps on n’a compris que c’est une maladie qui se présente sous deux tableaux: la personne atteinte manifeste l’hémorragie nasale et le vomissement hémorragique. Nous avons lancé des alertes et transmis l’information à la zone, nous attendons les autorités de la direction provinciale de la santé pour d’autres réponses sur cette maladie », a expliqué le docteur Alain Musondolya.

Le ministère de la santé publique affirme que l’échantillon prélevé à Beni est déjà envoyé à la capitale congolaise pour être examiné.

Rappelons que la RDC vient de faire face à l’épidémie d’Ebola, le Dr Oly Ilunga a déclaré la fin de cette maladie la semaine dernière. Une épidémie qui a fait 33 morts sur 54 cas confirmés.

L’organisation mondiale de la santé (OMS), salue l’implication des autorités de la RDC dans la riposte contre Ebola. Par ailleurs, elle appelle ceux-ci à travailler aussi pour d’autres épidémies notamment le choléra et la poliomyélite.

« Avec cette riposte efficace au virus Ebola, le gouvernement et les partenaires devraient se sentir plus confiants dans leur possibilité de vaincre aussi les autres grandes épidémies touchant le pays comme le choléra et la poliomyélite, a dit le chef de L’OMS.

À LA UNE
Retour en haut