Politique › Partis politiques

Bazaiba: « Le MLC est débout, apte à conquérir le pouvoir de manière démocratique »

Le secrétaire général du Mouvement de la Libération du Congo (MLC), s’est appesanti sur le processus électoral et les ambitions de son parti à l’ouverture ce jeudi 12 juillet à Kinshasa, du troisième conseil des représentants du MLC au Centre Nganda.

 « Débout et apte à conquérir le pouvoir de manière démocratique », tel est le let motive de la partie de l’ancien vice-président de la République. Ce troisième congrès appelé congrès de la requalification et de l’orientation du parti pour une alternance crédible se déroulera pendant deux jours. Le seul point inscrit à l’ordre du jour de ce congrès concerne le processus électoral. Dans son discours, Eve Bazaiba a fustigé l’intrusion illégale de la machine à voter, la qualité du fichier électoral avec environ 10 millions d’enrôlés fictifs, selon ses termes. Elle a aussi critiqué le sort des cautions électorales payées en 2015 pour la députation provinciale, le climat politique ainsi que le dédoublement des partis politiques.

Elle espère que le congrès permettra de produire une expertise électorale typique au MLC. La SG du MLC espère aussi que les participants travailleront avec sérieux sur les critères de sélection des candidats à tous les niveaux. Elle a proposé que le seuil électoral soit instauré au sein du MLC dans chaque circonscription pour « permettre au directoire du parti de disposer d’un véritable tableau de bords pour les échéances prochaines ». C’est la troisième fois que le MLC tienne son congrès après celui de 2006 et de 2011. Plusieurs centaines de militants venus de l’intérieur et de l’extérieur du pays participent à ces travaux.


À LA UNE
Retour en haut