Culture › Musique

Les artistes congolais face aux enjeux multiples dans leur secteur

Les artistes congolais

Le collectif d’artistes et des culturels (CAC), les acteurs de la culture congolaise, ont tenu leur premier forum le jeudi 2 août 2018, dans la salle de conférence du collège Boboto

Placé sous le thème « Réveil culturel face aux enjeux de l’heure », les opérateurs culturels congolais ont réfléchi le jeudi 2 août dernier, sur l’avenir de la culture en RDC.

Rwakabuba vice-ministre du budget, a salué cette initiative, selon elle, ses artistes constituent un regroupement non négligeable pour l’émergence du pays.

Dans son intervention, Maika Munan artiste musicien, s’est penché sur « les droits d’auteur et des artistes », il a relevé le disfonctionnement de la société congolaise des droits d’auteurs (SOCODA). Selon lui, cette organisation est incapable d’assurer les droits des producteurs des œuvres d’esprit.

Maika pense que les culturels congolais doivent vivre assez aisément des droits générés par leurs œuvres à la place de se battre pour la survie, dans le cadre de ce qui se fait souvent, à savoir le « phénomène Libanga ».

Le chanteur et compositeur congolais a plaidé pour la redynamisation de SOCODA, il a souligné que la RDC n’est pas seulement une puissance économique mais aussi culturelle.

Lexxus Légal artiste musicien lui aussi, s’est attardé à son tour sur « la copie privée dans le monde artistique en RDC », qu’il a définie comme étant un support original de l’œuvre de l’artiste qui l’a réalisée, qui soit opposée à tout support produit de façon mafieuse.

Lexxus a dénoncé la piraterie qui gangrène le secteur musical notamment la duplication par téléphone, CD et le flash disque qui détruisent le secteur. Il a par ailleurs appelé la population a en courage et a respecté la copie privée des artistes afin de favoriser le développement du secteur musical.

Des écrivains, artistes musiciens, des arrangeurs, des réalisateurs, des cinéastes, des producteurs et d’autres acteurs du secteur culturel, ont répondus présent à ce premier forum des artistes.

À LA UNE
Retour en haut