› Société

Al-Nadaf visite les enfants victimes des conflits à Goma

L'ambassadrice de suède en pour parler avec les enfant en RDC

L’Ambassadrice de Suède pour les enfants et les conflits armés a clôturé ce jeudi  24mai 2018 sa visite de trois jours en RDC.

La diplomate a visité à Goma, les centres Don Bosco et CAJED qui hébergent des enfants orphelins et victimes des conflits armés qui déchirent les communautés locales. «Je me suis entretenu avec un groupe d’enfants dans un centre de transit et d’orientation soutenue par l’UNICEF pour les enfants associés à des groupes armés. Dans ce centre, les enfants reçoivent des soins médicaux, psychosociaux et éducatifs pendant que leurs familles et communautés sont recherchées et que leur réintégration est prépayée», a déclaré Al-Nadaf,  l’ambassadrice de Suède pour les enfants et les conflits armés  au cours d’une conférence de presse au bureau de l’UNICEF Goma.

Elle a également rencontré les responsables du parlement d’enfants du Nord-Kivu.  Institution  locale de défense des intérêts et droits des enfants. Les principaux sujets et préoccupations soulevées par les enfants lors des réunions étaient liés au besoin de sécurité et de retour de la paix et à la possibilité pour les enfants de poursuivre leurs études. Les enfants veulent rêver d’un avenir meilleur et se sentir en sécurité.  Avant de rassurer qu’elle va plaider pour les causes des enfants victimes des conflits et d’autres formes des violences dans la province du Nord-Kivu. La Suède est membre du Conseil de sécurité des Nations Unies  et préside le groupe de travail sur les enfants et les conflits armés.


Depuis plus de 20 ans, la RDC est confrontée aux conflits armés impliquant des enfants, principalement dans l’est du pays. Au cours des deux dernières années, les violences ont également affecté la région du Kasaï. Selon l’UNICEF et ses partenaires, 3 000 enfants sont directement impliqués dans les combats en provinces du Sud-Kivu et du Tanganyika.

À LA UNE
Retour en haut